Combien coûte une isolation par soufflage ?

Isoler une maison nécessite de l’argent, bien que cela soit nécessaire. Mais lorsqu’on est néophyte, on n’a pas idée du coût réel d’une isolation par soufflage. Voici donc un petit guide.

Techniquement, comment se compose l’isolation par soufflage ?

Le comble ou le grenier est la partie entre le plafond et le toit d’un habitat ; lorsqu’elle ne peut se transformer en espace aménagée, on l’appelle un « comble perdu ». Les combles non aménageables favorisent une déperdition énergétique dans une proportion approximative de 30 % s’ils ne sont pas isolés. Ce travail assez commode s’inscrit parmi les écocommerces bénéficiant d’aides intéressantes. Elle se trouve également parmi les moins onéreuses à mettre en œuvre. Vous pouvez optez d’isoler ces espaces inoccupés en soufflant ou en déroulant (rouleaux). L’isolation par soufflage comporte l’emploi d’un pour introduire l’isolant, de la ouate de cellulose. L’isolation perdu par déroulage comprend la mise ne place de rouleaux d’isolant souples tels que la laine, la fibre de verre ou encore les matériaux végétaux dans les espaces définies. Ces techniques garantissent une isolation phonique et thermique de haute capacité.

Eléments définissant le prix du matériel

A noter que l’indice de résistance thermique d’un isolant varie de 1 à 7. L’indice supérieur ou égal à 7 représente l’un des éléments à utiliser lorsque vous optez pour le matériau isolant du comble. Les autres indications retenus concernent la conductibilité thermique et la réponse au feu . Des les isolants rigides, semi-rigides et flexibles existent. Dans les combles, il est souhaitable de planifier un isolant souple et pratique pour isoler. Si vous envisagez de vous prévaloir de certaines aides financières en matière d’éco-travaux, il vous faudra obligatoirement avoir installé une quantité conséquente de produits isolants pour vous conformer aux recommandations des instances ; en outre, le tout se fera par un spécialiste avec mention RGE. Ainsi, l’isolation des combles n’est pas si chère qu’on le pense. Le prix de m² comprenant le type d’isolant utilisé et le tarif du prestataire ne dépasse pas les 70 € par m². Les produits qui représentent un coefficient de température de qualité optimale valent encore un peu plus cher. Vous pouvez facilement consulter les prix sur les sites spécialisés.

Le tarif selon le type d’isolation

La cellulose soufflée est l’alternative la plus courante à la fibre de verre et est parfois utilisée conjointement avec la fibre de verre. La cellulose est populaire parce qu’il s’agit d’un matériau plus naturel qui est habituellement fabriqué à partir de journaux recyclés, de carton ou parfois d’un mélange des deux. La plupart de la cellulose est traitée par un produit ignifuge appelé borate afin d’augmenter sa résistance à la flamme et de prévenir les incendies domestiques. Le borate le rend également résistant à la moisissure et aux ravageurs. Pour ceux qui recherchent un isolant écologique, la cellulose est un choix plus naturel que les matériaux synthétiques comme la fibre de verre. En raison de son statut vert, de son contenu recyclé et de son impact bénin sur l’environnement dans son ensemble, ce type d’isolant soufflé est plus honéreux que son équivalent en fibre de verre. Un paquet de cellulose soufflée de 19 lb, qui couvre environ 40 pieds carrés d’espace à la valeur R minimale recommandée, est d’environ une trentaine d’euros. L’utilisation d’isolant soufflé dans les murs et les planchers est plus complexe que l’isolation d’un grenier. L’installation exige une meilleure compréhension des composants à l’intérieur des murs de votre maison, là où se trouvent les fils et les prises électriques. Cela exige également que la personne qui effectue le travail soit maniable, capable de mettre de côté une grande partie du temps et à l’aise avec le perçage de trous d’insertion dans les murs. Le coût total peut atteindre les 1000 €.

Autre technique : zoom sur l’isolation par injection
Combles et toitures : quelles sont les configurations d’une isolation à soufflage ?