Combles et toitures : quelles sont les configurations d’une isolation à soufflage ?

Vivre au dernier étage d’un immeuble en copropriété par exemple présente de nombreux avantages importants, mais si l’immeuble a été construit avant XXIe siècle, il est presque impossible de le chauffer en hiver et de le garder frais en été, sans parler de la moisissure. Avant 2000, il n’y avait pas d’isolation thermique pour les nouveaux bâtiments, ce qui signifie, pour ceux qui y vivent devaient faire face à un plafond non isolé. Considérant que le paramètre principal de perte de chaleur dans un appartement est la quantité de surface exposée à l’extérieur, un plancher mal isolé est un mur périphérique qui s’ajoute aux 4 murs extérieurs.

Qu’est-ce que l’isolation par soufflage ou par insufflation ?

L’isolation par insufflation constitue l’un des procédés utilisés par les professionnels pour isoler murs, toitures, combles, cloisons, planchers intermédiaires ou greniers. Elle se résume à remplir la surface vide correspondante avec un matériau isolant au moyen d’une souffleuse à isolant. Le produit pénètre comme isolant dans les coins difficiles d’accès avec les techniques conventionnelles. Elle se veut donc une alternative à l’isolation conventionnelle. Pour déterminer le prix d’un isolant par soufflage, on tient compte de quelques facteurs. Tout d’abord, la nature de l’isolant influe sur le coût. La laine de verre, par exemple, convient plus pour les petites bourses que la ouate de cellulose. Mais ; attention aux tarifs abordables, car ils pourraient occulter des vices cachés. La surface à isoler. Dans ce cas, le raisonnement veut que plus la surface à isoler est importante, plus la nécessité d’isoler est élevée. La main-d’œuvre correspond aux honoraires facturés par le professionnel en contrepartie de sa prestation. L’estimation varie entre 20 et 25 €/m² pour le travail d’isolation des combles par soufflage. L’État offre une aide financière si le propriétaire entame une rénovation énergétique. Mais, les étapes exigées par les instances doivent être respectées. Vous pouvez en savoir plus en visitant les sites spécialisés.

Pourquoi isoler le comble et la toiture ?

Le comble et la toiture dispersent plus d’énergie que les murs verticaux, de sorte que si les étages inférieurs ont un plancher adjacent aux zones chauffées et des pertes de chaleur limitées, les appartements du dernier étage sont souvent trop froids en hiver et suffocants en été. De plus la condensation répétée de l’air chaud et humide sur la surface froide du grenier crée un environnement idéal pour les moisissures, privant les occupants du confort nécessaire afin de vivre sereinement. L’isolation des combles avec un matériau isolant non toxique garantit des solutions économiques, non invasives, à faible impact environnemental et adapté à tout type de bâtiment, ancien ou nouveau, grâce à l’utilisation de machines spécifiques. Dix centimètres d’isolant à eux seuls ont un rendement égal à celui de 3 mètres de béton armé ou de 8 dalles de brique-ciment. Il suffit de quelques centimètres pour bien isoler un grenier, sans échafaudage ni travaux coûteux, et pour amener un appartement au dernier étage au même niveau de consommation et de confort que les appartements du dessous, éliminant ainsi la perte de chaleur du plancher et les moisissures.

En Bref

Avant le début des travaux, la vérification de l’état général de l’espace constitue une étape importante. Le comble et la toiture doivent être étanche à l’air, et que le taux d’humidité est quasi nul. Le plancher doit également pouvoir supporter la masse de l’isolant. Grâce aux machines spéciales comme la souffleuse ou la cardeuse, en effet, l’installation ne nécessite pas d’interventions invasives ou coûteuses et, avec un coût de quelques milliers d’euros par unité d’habitation, le dernier étage devient un environnement sain et confortable et améliore la classe énergétique de l’appartement, avec une consommation et un confort équivalents aux unités intermédiaires. Pour ceux qui souhaitent donc améliorer la qualité énergétique de leur habitation et posséder une nouvelle classe énergétique après le réaménagement, l’isolation de la toiture et du comble se présente comme une solution économique et durable.

Autre technique : zoom sur l’isolation par injection
Combien coûte une isolation par soufflage ?