Isolation par soufflage : quel est le matériel nécessaire ?

La perte de chaleur d’un habitat à travers les murs ou le toit se présente comme un problème que les propriétaires doivent résoudre pour leur confort et le respect de règlements sur l’habitation. Le 3/10 de la déperdition thermique provient de la toiture, d’où la nécessité de l’isoler correctement. L’une des méthodes utilisées pour éradiquer cette contrainte consiste à rendre plus hermétiques les combles perdus ou aménagés.

L’importance de l’isolation des combles

Comme mentionné ci-dessus, l’étanchéité des combles constitue une étape importante dans la réalisation de l’isolation thermique d’une maison. Elle est certifiée par des experts comme moyen fiable de stocker la chaleur et d’effectuer des économies d’énergie. Dans la plupart des cas, les pertes de chaleur passent par le toit. La légèreté de l’air chaud par rapport à son homologue froid justifie sa dissipation à ce niveau. Ainsi, ces constructions destinées à supporter le toit, mal isolées, favoriseraient cette configuration. En conséquence, en temps normal, la consommation d’énergie croît de près de 30 %. Cette réalité est préjudiciable à l’environnement et à la rentabilité, non seulement pour la quantité d’énergie perdue, mais aussi pour les dépenses, puisque le chauffage utilise plus d’énergie pour se chauffer. L’isolation du comble constitue un élément essentiel pour assurer une étanchéité optimale de la maison. Si le grenier n’est pas aménagé, il faut néanmoins bien l’isoler pour éviter que la chaleur du reste du domicile ne s’échappe de ses combles. Ainsi, bien que coûteuse, l’isolation devient une priorité. Son obligation résulte également des articles R. 131-28-7 à R. 131-28-11 du Code de la construction et de l’habitation. Pour être en accord avec ces derniers ; l’isolation par soufflage se présente comme une manière d’isoler efficacement tous les combles.

L’isolation par la laine de coton

La laine de coton présente de très bonnes caractéristiques de performance pour un meilleur confort thermique de la maison, tant en été qu’en hiver. Le coton possède de nombreuses qualités remarquables en matière d’isolation. Avant tout, c’est un produit naturel léger qui s’adapte à tout type de structure sans la détruire. Il conserve normalement la chaleur et régule tout naturellement l’humidité de l’air ambiant. Enfin, il se distingue des autres matériaux isolants par son imperméabilité naturelle à la pourriture en garantissant une habitation saine et salubre. Pour maximiser les propriétés isolantes du coton qui sera soufflé dans les combles, les experts se servent d’une souffleuse spéciale dénommée « carder-blower ». À la différence d’une machine conventionnelle, la cardeuse permet d’aérer les fibres de coton, de les « carder » pour qu’elles gagnent à la fois en volume et procurent le meilleur confort thermique. La laine de coton est une matière isolante dont les rendements thermiques et acoustiques dépassent ceux de la laine minérale.

L’isolation par l’ouate de cellulose

La ouate de cellulose représente l’isolant bio-sourcé, le plus répandu pour la construction en bois et à faible consommation d’énergie. Elle intègre tous les fondements du modèle de développement durable. Cette méthode d’isolation pour la maison est mise au point dès les années 1930 dans les régions où les conditions climatiques (chaleur et froid intense) sont très rudes au Canada et aux États-Unis. La ouate de cellulose dérive du papier de récupération. Elle se décline soit en vrac sous forme compactée (application par pulvérisation sèche ou humide) ou décompactée (application manuelle), en panneaux isolants texturés et en panneaux d’aménagement. La ouate dispose des performances thermiques et acoustiques équivalentes à celles de la laine minérale. Cependant les matériaux naturels possèdent un inconvénient majeur ; ils peuvent être attaqués par les rongeurs. Et bien qu’ils présentent des qualités honorables face à l’humidité, ils sont moins efficaces que la laine de roche et la laine de verre.

Astuce : comment protéger son isolation des rongeurs ?
Comment utiliser soi même une machine à souffler ?