Pourquoi opter pour une isolation par soufflage ?

Aujourd’hui, on cherche souvent à ménager l’énergie et à préserver l’environnement. La toiture se révèle être une source importante de déperdition thermique. En effet, les murs sont en contact avec l’extérieur. Ils sont donc très exposés aux variations de température extra-muros. Voici alors les raisons pour isoler cette partie de l’ensemble de la résidence.

Pourquoi isoler l’habitation ?

Pour limiter les pertes de chaleur à travers les murs extérieurs, il est recommandé, lors des travaux de rénovation, d’installer un isolant. Grâce à l’installation d’une isolation thermique sur les points clés comme le comble, le chauffage devient moins nécessaire, réduisant ainsi le coût ds dépenses en énergie de la maison. En investissant dans l’isolation, vous baissez votre facture énergétique et augmentez le confort intérieur. De plus, vous récupérerez votre investissement à long terme. Vous pouvez isoler un mur extérieur selon 3 systèmes différents sans trop abattre et casser des cloisons. Vous pouvez installer l’isolation thermique contre l’intérieur du mur extérieur, contre l’extérieur du mur extérieur et ensuite post-isolé dans la cavité. L’isolation des murs creux peut être appliquée contre de nouveaux murs ou pulvérisée/soufflée dans une cavité existante. Un certain nombre de critères déterminent le type de système qui convient à votre mur extérieur.

Pourquoi isoler les combles ?

Le comble constitue l’un des vecteurs d’une surconsommation d’énergie s’il est mal isolé. Si vous n’allez pas utiliser cette partie comme espace de rangement ou habitation, vous pouvez faire isoler le plancher avec de la laine à souffler. Une épaisse couche de laine de verre minéral, d’ouate ou de cellulose est répandue sur le revêtement à l’aide d’un souffleur ainsi entre les poutres et les charpentes. Après quoi le sol du comble est isolé sans joints en une seule opération. L’avantage de cette méthode est que les lignes électriques et les autres câbles sont complètement entourés par le matériau isolant. Grâce à l’isolation par soufflage, les ponts thermiques appartiennent au passé. Étant donné que les greniers surélevés sont généralement difficiles d’accès, la mise en place de panneaux isolants se révèle compliquée, l’idéal consiste à souffler des fibres ou des flocons dans l’espace. Lorsque les combles perdus constituent un grenier aménageable non habitable pour le moment, l’isolation thermique se réalise à l’aide d’une laine à dérouler. Installés directement sur le sol du grenier et bien joints bord à bord, en une ou deux couches, les rouleaux de laine garantissent une parfaite étanchéité sur toute la surface. Ce type d’isolant a une mise en place rapide. De nos jours, une résistance thermique élevée est obtenue en isolant le comble avec une seule épaisseur de laine IBR (épaisseur 320 mm R= 8 min 2 s K/W ; épaisseur 400 mm R= 10 min 2 s K/W).

Isolation thermique de la toiture avec la cellulose

La cellulose est un matériau d’isolation largement utilisé qui convient parfaitement à l’isolation de la toiture ou du grenier. Il s’agit d’un produit écologique fabriqué à partir de papier journal recyclé. Elle retient bien la chaleur et peut aussi servir d’isolant phonique. Isoler avec des flocons de cellulose est facile. Les flocons de cellulose sont soufflés sur le sol ou entre les poutres à l’aide d’une machine de soufflage et un emballage isolant. L’opération s’effectue sans soudure. Cependant la couche formée évite les ponts thermiques. Isoler avec de la cellulose est rapide, facile et permet d’économiser beaucoup d’énergie.Le frein à vapeur est presque invariablement nécessaire. Quel que soit le type d’isolant que vous utilisez, lors de l’isolation d’un comble surélevé avec un plancher de bois, un frein-vapeur se placera presque toujours du côté chaud (entre et sur les poutres), même si le toit a déjà un pare-vapeur. Il doit empêcher l’air humide provenant de l’espace habitable de pénétrer dans l’isolant. On utilise généralement des films climatiques spéciaux qui permettent l’évaporation vers l’extérieur, mais pas l’inverse. S’il y a de l’humidité dans les poutres du plancher du comble, elle peut s’évaporer à l’extérieur, mais vice versa, l’humidité ne peut pas s’imiscer dans le plancher.

Trouver une entreprise d’isolation en Belgique
Autre technique : zoom sur l’isolation par injection