Isolation avec fibre de verre : avantages et inconvénients

On distingue trois grands types d’isolants en vrac conventionnels pour les murs et les plafonds des bâtiments domiciliaires et utilitaires : fibre de verre, cellulose et laine minérale. Ils ont tous certains avantages et inconvénients. Cet article aborde en détail le premier des trois : l’isolation en fibre de verre.

Qu’est-ce que l’isolation avec fibre de verre ?

L’isolation avec fibre de verre se présente comme le matériau d’isolation le plus utilisé à l’heure actuelle dans une maison. Elle se vend sous différentes formes : couvertures (en rouleaux longs ou en rouleaux) et en vrac. Le support de la première est fourni avec un support en papier, pour une installation entre les montants des murs et les poutrelles des planchers, ou sans support, pour une utilisation au plafond. Cette configuration convient surtout pour les plafonds, quoiqu’il soit également possible de l’insuffler dans les cavités murales. Mis au point dans les années 1930, l’isolant en fibre de verre est depuis des décennies le principal isolant à utiliser pour protéger une maison contre les pertes et les gains de chaleur. En hiver, l’isolation contribue au confinement thermique généré par la chaudière à l’intérieur. En été, il ralentit la propagation de la chaleur extérieure afin de favoriser le refroidissement par le climatiseur. La laine de verre est surtout utilisée comme matériau d’isolation thermique et acoustique intérieure. Ils sont le plus souvent appliqués sous des toitures inclinées, des planchers de bois ou sur des murs intérieurs. La laine de verre se trouve principalement à l’intérieur de la maison.

Pourquoi opter pour ce type d’isolation ?

L’isolation en fibre de verre est peu coûteuse et efficace. De plus, elle ne rétrécit pas. La plupart des fabricants proposent le matériau en bandes scellées, recouvertes d’un film plastique (polyéthylène perforé ou polypropylène, en particulier) afin de prévenir les problèmes de respiration causés par les fibres. Le revêtement en plastique sur les matelas en fibre de verre agit comme un pare-vapeur efficace. L’isolant en fibre de verre est ininflammable. Certains isolants en fibre de verre utilisent du verre recyclé, ce qui diminue leur empreinte écologique. Elle est disponible en options de moyenne et haute densité (environ R-11 et R-15 pour un mur standard de 2 par 4). Les insectes ne mangent pas d’isolant en fibre de verre (ou plutôt, il n’est pas nutritif pour eux, ils n’ont donc aucune raison de grignoter). La fibre de verre soufflée entoure tout ce qui se trouve à l’intérieur des cavités murales, offrant ainsi une couche d’isolation plus uniforme. L’isolation avec fibre de verre a également un très bon coefficient thermique, bien qu’inférieur à celui du polyuréthane et du polystyrène.

Quels sont ses inconvénients ?

Les ressources naturelles exploitées existent en nombre quasi illimité (sable et roches volcaniques). En revanche, leur fabrication est également très énergivore et génère d’importantes émissions de gaz polluants. Concernant le caractère cancérigène de ces produits, bien que les fibres de ces produits dépassent celles de l’amiante, de nombreuses recherches révèlent une augmentation de la fréquence des cancers respiratoires chez les personnes exposées, laine de roche étant responsable d’une augmentation des cancers respiratoires. Ne pas respirer ces fibres lors de l’utilisation de ces produits est donc nécessaire. Son application sans protection cause également une irritation de la peau et des yeux. Des vêtements de protection sont donc nécessaires au montage de l’isolant en fibre de verre : les petits morceaux se glissent dans la peau et sont assez petits pour être inhalés. Certains isolants en fibre de verre contiennent encore du formaldéhyde en tant que liant, qui se répand dans l’air. Ce produit peut également causer le cancer. Sauf utilisation de matelas scellés de plastique, l’isolation en fibre de verre requiert un pare-vapeur pour la protéger de l’humidité. En outre, les surfaces revêtues devront être recouvertes de panneaux hermétiques. Ils se dégradent avec le temps et libèrent des fibres dans l’atmosphère. Enfin, dans la majorité des cas, les fibres de verre ne peuvent être recyclées.

Isolation avec laine de roche : avantages et inconvénients
Isolation avec ouate de cellulose : avantages et inconvénients